Lors d'une conférence de presse, un chercheur a assuré que plusieurs cétacés retenus captifs en Russie seraient relâchés mais pas dans leurs eaux d'origine.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault