PARIS (Reuters) - La France n'a pas pour objectif d'interdire l'équipementier télécoms chinois Huawei, comme l'ont fait les Etats-Unis, et il ne lui paraît pas judicieux de déclencher une guerre technologique ou commerciale pour préserver sa sécurité nationale, a déclaré jeudi Emmanuel Macron.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault