Le groupe minier Vale, l'entreprise de certification allemande TUV SUD et 16 responsables des deux entreprises ont été renvoyés vendredi devant la justice brésilienne pour la rupture du barrage de Brumadinho, qui a fait 270 morts il y a un an.

Lire la suite