Le parti au pouvoir en Algérie, le Front de libération national (FLN), a désigné ce week-end l'actuel chef d'Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika comme son candidat à sa propre succession à la présidentielle du 18 avril.

Lire la suite