Le Conseil constitutionnel a rejeté, ce vendredi 17 mai 2019, une question prioritaire de constitutionnalité déposée par l’ancien président français pour faire annuler son renvoi en procès dans l’affaire Bygmalion.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault