Dans un bilan présenté hier, la Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (SDC) a fait état d’une perte de plus de 11 milliards de dinars du fait de la fraude se traduisant essentiellement par les branchements illicites à son réseau électrique.

Lire la suite