Plus d’un mois après la double attaque meurtrière de Boulkessi et Mondoro, la localité continue à faire l’objet d’opérations de ratissage afin de venir à bout des groupes terroristes ou complices qui pourraient se cacher dans le village et ses environs.

Lire la suite

Source :

https://news.abamako.com/h/224255.html