Si son projet de doubler le nombre de ses terminaux en Afrique d'ici à 2020 semble compromis, l'opérateur portuaire suisse peut compter sur son nouvel actionnaire de poids, le fonds souverain singapourien GIC Private Limited.

Lire la suite