Grâce aux troupes de l’Amisom (mission de l’Union africaine en Somalie), qui comptent des militaires burundais depuis 2007, la capitale somalienne renaît petit à petit. Bon an mal an. Mais la méfiance, la peur, font encore le quotidien d’une ville qui recherche encore sa sécurité. Un reporter d’Iwacu s’est rendu à Mogadiscio. Son carnet de voyage

Lire la suite