Le complexe de cuivre Kamoa-Kakula est entré en production en mai 2021. La société veut miser sur les nouvelles technologies pour accélérer la réalisation de son objectif de deuxième plus grande mine de cuivre au monde avec une production annuelle d’environ 800 000 tonnes. Le fournisseur de services télécoms par satellite luxembourgeois SES S.A. va continuer à fournir des services de connectivité à haut débit à la mine de cuivre Kamoa-Kakula en République démocratique du Congo (RDC) grâce à sa constellation de satellites en orbite moyenne O3b. A cet effet, la société a renouvelé son partenariat avec Ivanhoe Mines, le propriétaire de la mine.

Lire la suite