«Ils manifestent à chaque occasion mais ils ne sont pas vraiment ouverts aux propositions. Il y a toujours l’envers d’une pièce.» Propos d’un membre de l’Association des hôteliers et restaurateurs de l’île Maurice (AHRIM) au sujet de l’énième manifestation tenue par des chauffeurs de taxi d’hôtels lundi 13 mai.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault