Ils devaient venir travailler à Maurice et avaient entamé  et presque finalisé les démarches. Mais à la veille de leur départ, les agents recruteurs de ce groupe de 50 Turcs, une Mauricienne et un Egyptien, se sont volatilisés.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault