Le président américain a minimisé toute menace posée par le nationalisme raciste blanc vendredi, après que l’homme accusé de l’attaque terroriste de Christchurch a qualifié le président de « symbole de l’identité blanche renouvelée ».

Le président américain a minimisé toute menace posée par le nationalisme raciste blanc vendredi, après que l’homme accusé de l’attaque terroriste de Christchurch a qualifié le président de « symbole de l’identité blanche renouvelée ».