Légalement, selon la constitution et selon l avis de nombreux juristes, le président devait prendre congé demain, soit 72 heures après la publication de la liste définitive par la Cour suprême.

Lire la suite