Mais qui a donc soufflé au président Bouteflika, 81 ans, grabataire assumé, la décision de briguer un 5e mandat d’affilée ? Est-ce sa sibylle d’autocrate sophistiqué décidé a crever avec son ego affirmé d’empereur anachronique ? La masse diffuse d’énergie noire, la «dark energy» qui peuple l’univers concentrationnaire du pouvoir ? Son «complexe militaro-sécuritaire» corrompu par l’argent du pétrole ? […] L’article Le mandat à vie, l’autocrate et les «forces extraconstitutionnelles» est apparu en premier sur El Watan.

Lire la suite