Les risques que fait courir Huawei à la sécurité des futurs réseaux de communications mobiles de cinquième génération doivent être pris au sérieux, a affirmé jeudi le chef de l'Otan Jens Stoltenberg,

Lire la suite