Le parquet militaire révèle jeudi 16 mai qu’au total cinq détenus liés au dossier du meurtre des experts de l’ONU et de leurs accompagnateurs au Kasaï s’étaient évadés de la prison centrale de Kananga la semaine dernière.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault