Imprimer
Catégorie : VOA
Le procès des auteurs présumés de l'assassinat de Thomas Sankara, ex-président et "père de la révolution burkinabè", s'ouvre devant un tribunal militaire de Ouagadougou. Mariam Sankara, veuve du président Thomas Sankara, déclare que Blaise Compaoré devrait "avoir le courage d'être là" tandis que Sams’K Le Jah, figure du "Balai citoyen", explique attendre que la "justice soit rendue".

Lire la suite