Le cofondateur russe de la messagerie Telegram, qui a fait de la confidentialité des échanges son cheval de bataille, a affirmé que sa concurrente WhatsApp ne serait "jamais sécurisée", de crainte de

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault