San Francisco, capitale des hautes technologies, est devenue la première ville américaine à bannir l'utilisation d'outils de reconnaissance faciale par la police et d'autres agences du gouvernement local en raison des inquiétudes

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault