L’analyse ADN de pépins de raisins des époques romaine et médiévale révèle que les cépages ont très peu changé au cours des deux derniers millénaires.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault