La zone du naufrage du Grande America, dans le golfe de Gascogne, continue d'être surveillée trois mois après l'accident, a assuré vendredi le préfet maritime de l'Atlantique, soulignant qu'aucune nouvelle pollution n'avait été signalée.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault