"C'est vraiment très beau mais tellement triste de voir à quel point le glacier a fondu". Avec sa classe de 5e, Lilja Einarsdottir arpente le Solheimajökull menacé de disparition par le réchauffement climatique.

Lire la suite