L’infinie diversité des couleurs de peau d’Homo sapiens résulte de la concentration, différente selon les individus, des deux formes d'un pigment.

Lire la suite