Etudiante en médecine, Lynn Abi Khalil, n'a pas pu participer aux manifestations qui ont envahi Beyrouth depuis plusieurs jours, à cause de sa famille "qui ne veut pas". Alors elle a mis des gants de ménage et s'est levée tôt lundi.

Lire la suite