Kolda, 12 fév (APS) - Une semaine après le démarrage de la campagne pour l'élection présidentielle de 2019, les griots du Fouladou ne sentent pas « l'odeur de la marmite », avec un chiffre d'affaires en berne.

Lire la suite