Après les accusations d'ingérence politique formulées par un lanceur d'alerte contre quatre de ses membres, le conseil d'administration du plus grand gestionnaire d'actifs du continent a démissionné en bloc.

Lire la suite