Sur le nombre de morts ou de blessés tout comme sur d’éventuelles victimes civiles ou de dégâts collatéraux, la communication est muette, autant du côté tchadien que français, en attendant une audition en commission de Florence Parly, la ministre française des Armées.

Lire la suite