La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a démenti catégoriquement les allégations relayées sur les réseaux sociaux qui présentent une vidéo de 37 secondes montrant des personnes en altercation la nuit, comme celle de l'agression physique dont a été victime un étudiant à Tanger.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault