Après l’échec des négociations avec le gouvernement, la coordination des quatre syndicats des DAF, DRH, CPS et DFM de la Primature et des départements ministériels est en rébellion.

Lire la suite