Elle conditionne la levée ou la suspension de son mot d’ordre de grève à la satisfaction de ses points de revendications. Lesquels points de revendication ont été consignés dans une correspondance adressée au ministre de la justice en date du 6 mai 2019.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault