Après l’incarcération d’Ahmed Ouyahia, mercredi dernier, c’était au tour de son prédécesseur au poste de Premier ministre, Abdelmalek Sellal, d’être placé sous mandat de dépôt hier matin par le magistrat instructeur près la Cour suprême.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault