Du respect, c’est en tout cas ce que réclame l’opposant togolais Gerry Taama de la part du président de l’ANC, parti également membre de l’opposition et ancien chef de file de cette opposition, Jean-Pierre Fabre qui traitait dimanche dernier, lors d’un meeting de son parti à Tsévié (à 35km au Nord de Lomé) les élus de 6ème législature de "malfaiteurs", pour la façon dont les choses se sont passées la semaine dernière, précisément le 8 Mai 2019, lors du vite des réformes constitutionnelles. Po [...]

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault