Après dix mois de mésentente, le quotidien Echourouk a normalisé ses relations avec l’ANEP et les imprimeries publiques. Depuis hier, ses tirages ont été renforcés avec à la clef le retour de la publicité de l’ANEP.

Lire la suite