Les dirigeants guinéens n’ont jamais brillé par leur souci de moralisation de la gestion des ressources publiques. Les périodes électorales ont la particularité d’être une opportunité pour vampiriser les moyens de l’Etat en s’enrichissant en toute impunité sous prétexte de soutenir le programme de celui qui est au pouvoir.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault