Les riverains du corridor qui relie les chimpanzés des Bossou à ceux des monts Nimba et de Gban, accusent depuis quelques temps les autorités de l’institut de recherche environnementale de Bossou (IREB) de déguerpir la population de Nyon et Sanangbara sur leurs terres agricoles.

Lire la suite