Le Monde

Majoritaires dans les manifestations, les « kandakas », du nom des reines de l’antique royaume de Koush, mènent la contestation et réclament davantage de place dans la société soudanaise.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Dans une tribune au « Monde », treize représentants de peuples indigènes de différents continents, dont ceux de l’Amazonie brésilienne, lancent un appel à protéger le caractère « sacré » de la nature et à s’opposer aux projets du président du Brésil.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Le président du Sénat a été désigné, mardi 9 avril, président par intérim pour 90 jours.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Mardi, la Fédération française d’athlétisme a décidé d’annuler un stage fédéral prévu en avril dans cette ville de l’Atlas marocain qui est dans le viseur après l’affaire Calvin.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Le centre du pays dans la tourmente (2/6). Suite au massacre d’Ogossagou, une grande manifestation a eu lieu vendredi 5 avril à Bamako, à l’appel de deux importants chefs religieux.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Selon le diplomate mauritanien Ahmedou Ould Abdallah, un effet de contagion dans les pays du Maghreb et du Sahel « ne peut être minimisé, encore moins ignoré ».

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Pour le quatrième jour d’affilée, des milliers de Soudanais sont réunis devant le quartier général de l’armée pour réclamer le départ du président Omar Al-Bachir, au pouvoir depuis 1989.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Salva Kiir et Riek Machar ont signé en septembre un accord de paix prévoyant un partage du pouvoir et visant à mettre un terme à près de cinq ans de guerre civile.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Vingt-cinq ans après le génocide, le pays estime que la nouvelle génération doit tout savoir pour vivre apaisée. Tout.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Depuis le 6 avril, la mobilisation contre Omar Al-Bachir a franchi un nouveau cap.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Durant la « décennie noire », le Département du renseignement et de la sécurité était devenu un pouvoir autonome, avec un rôle de police politique.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Pour la troisième nuit consécutive, le nombre des manifestants qui réclament le départ du président Omar Al-Bachir avait grossi au point de former une marée humaine.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Pour la troisième nuit consécutive, le nombre des manifestants qui réclament le départ du président Omar Al-Bachir avait grossi au point de former une marée humaine.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Selon la Constitution, c’est au président du Conseil de la nation qu’incombe la charge de remplacer le chef de l’Etat, mais les manifestants s’y opposent.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Cette décision du Parlement est conforme à ce que prévoit la Constitution, mais elle va à l’encontre de ce que réclament les Algériens.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Les lieux du génocide (5/9). Il y a vingt-cinq ans, Damas Gisimba sauva 398 personnes, dont plus de 300 enfants, en les cachant dans son établissement près de Kigali.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Pour avoir participé à l’ONG Ibuka, qui chapeaute les associations de victimes du génocide des Tutsi au Rwanda en 1994, l’homme s’est vu refuser la naturalisation.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Le centre du pays dans la tourmente (1/6). A l’hôpital de Mopti, les blessés tentent de revenir à la vie, tandis que des milliers de déplacés ont fui vers cette ville par peur de nouvelles attaques.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Paris n’a jamais reconnu formellement l’élection du président gabonais, contrairement à ce qu’aurait pu laisser croire une récente déclaration du ministre des affaires étrangères.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Des milliers de personnes ont manifesté samedi et dimanche contre le président Omar Al-Bachir, au pouvoir depuis trente ans.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

L’utilisation de combustibles solides tels que le charbon, le bois ou le charbon de bois pour la cuisine causeraient 24 % des décès dans cette zone.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

L’utilisation de combustibles solides tels que le charbon, le bois ou le charbon de bois pour la cuisine causeraient 24 % des décès dans cette zone.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Des coups de feu ont été tirés lundi 8 avril à Khartoum entre forces de sécurité et opposants au régime d’Omar Al-Bachir.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Depuis plus de 100 jours, des dizaines de milliers de manifestants continuent à braver presque chaque jour le régime.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

La mannequin s’est rendue au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Cameroun pour comprendre pourquoi le continent, malgré ses ressources et ses talents, produit si peu de vêtements.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault