Le vice-premier ministre algérien et ministre des affaires étrangères, Ramtane Lamamra, dénonce une « pure manipulation ».

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault