Le maréchal Khalifa Haftar et ses troupes ont lancé, début avril, une offensive sur la capitale, contrôlée par le gouvernement d’« union nationale ».

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault