À la faveur d’une interview à RFI et France 24, le président IBK a confirmé, à Addis-Abeba, la possibilité de dialoguer avec les chefs djihadistes, en occurrence Iyad Ag GHALY et Amadou KOUFFA. Si la nouvelle position du président IBK est différemment appréciée dans le milieu des organisations des droits de l’homme, il n’en demeure […]

Lire la suite