Les officiers de la commission anticorruption (ICAC) ont noté des transferts de plusieurs millions sur les comptes bancaires d’un couple de « guérisseurs », arrêtés hier car soupçonnés de blanchiment d’argent.

Lire la suite