Imprimer
Catégorie : La Tribune

C'est ainsi qu'en exécution d'une sentence arbitrale internationale, le Jet Falcon 7 de la présidence congolaise serait immobilisé sur l'aéroport de Bordeaux depuis juin 2020 dans le cadre du différend opposant un homme d'affaires libanais à l'Etat du Congo (1).

Lire la suite