La présidente péruvienne Dina Boluarte a appelé mardi à une « trêve nationale » alors que les manifestations réclamant son départ et la dissolution du Parlement ne faiblissent pas et ont déjà fait 46 morts.

Lire la suite ...