Suite aux instructions du Premier ministre, le patron de l’Enseignement supérieur enjoint le recteur de l’université de Yaoundé II de lui transmettre le fichier des candidats inscrits. Ainsi,  s’acheminerait-on vers un remboursement des  frais de scolarité. L’on se rappelle que le 5 novembre 2019, le secrétaire général des services du Premier ministre, Séraphin Magloire Fouda, agissant au nom du Premier ministre Joseph Dion Ngute, adressait une correspondance au ministre d’État, ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup), Jacques Famé Ndongo, dont l’objet était « suspension du doctorat professionnel dans les universités d’État au Cameroun ».

Lire la suite