Des séparatistes présumés sont accusés d’avoir mené cette attaque de représailles. Cinq personnes kidnappées dans la foulée. Le dimanche 22 mars, une attaque est menée contre les habitants du village Bokossa, dans le département de la Meme, région du Sud-ouest du Cameroun. 14 maison sont incendiées et cinq personnes enlevés selon des témoignages.

Lire la suite