Créés il y a plus de 10 ans, les villages de paix où résident les rapatriés et autres personnes vulnérables souffrent de l’insuffisance ou du manque de certaines infrastructures sociales.

Lire la suite