REPORTAGE. Brexit ou pas, Londres a de fortes chances de rester la capitale de l'art contemporain. Un rendez-vous devenu egalement incontournable pour le continent africain a travers la Foire 1-54 (1 continent-54 pays), qui a presente, debut octobre, les oeuvres de quelque 140 artistes africains ou issus de la diaspora.

Lire la suite