La capitale mauritanienne manque d'infrastructures pour approvisionner les habitants en eau. Des charretiers s'en chargent.

Lire la suite