La lutte contre le terrorisme et la criminalité au Sahel "est une responsabilité collective" et "il est temps que la communauté internationale envisage la création d'une coalition internationale", a affirmé jeudi au Conseil de sécurité le chef de la diplomatie du Burkina Faso.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault