Le premier long-métrage du jeune réalisateur marocain Alaa Eddine Aljem a recours à la fable pour évoquer un sujet délicat dans son pays : le poids de la croyance.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault